01 84 16 62 53
Accueil > News > Comment écrire un livre ? > Que faire d'une idée de livre ?

Que faire d'une idée de livre ?

Comment écrire un livre ? - posté par Sabrina
Soudain, au détour d'une lecture, d'une image, d'une pensée... une idée de livre surgit, pregnante, évidente, limpide. Surtout ne pas la laisser s'échapper, que lentement elle s'imprègne dans l'esprit parce que la difficulté avec l'idée c'est que le lendemain, parfois quelques heures après l'avoir eue, elle nous paraît inconsistante, irréalisable, intraduisible. Rien n'est plus faux, l'idée est toujours bonne c'est sa mise en oeuvre qui nous rebute, l'énergie à déployer pour lui faire prendre corps. Il faut l'apprivoiser, et le mieux est de l'écrire tout de suite sur un bout de papier, à la craie ou sur un coin de nappe et même sur son smartphone (L'extraordinaire voyage du Fakir a été écrit par Romain Puértolas sur son smartphone dans le RER A, ainsi que la série After de Anna Todd). Et ne surtout pas la laisser s'échapper, et continuer à écrire sans logique, sans suite, toutes les idées qui viennent et cela jusqu'à ne plus réussir à penser à autre chose. Certains s'accrocheront à un personnage, d'autres à l'histoire ou à un lieu. Un livre ne devient un plan avec des chapitres et des sous-chapitres qu'à la fin, au début il n'est qu'une sensation, une envie. 
 
Écrire tous les jours...un peu
Puis vient le moment où il faut sérieusement se mettre au travail, se fixer un objectif quotidien d'écriture et ne jamais y surseoir. Nul besoin de passer des heures à contempler sa feuille blanche, il s'agit d'écrire une demi heure, une heure, ce qui vient comme ça vient. Certains commencent par la fin, d'autres écrivent au fil de l'eau depuis le début ; l'objectif est de faire aboutir cette idée comme une évidence, qu'elle devienne la seule qui vous taraude à tous moments, qu'elle fasse partie de vous et que vous réussissiez à l'incarner. Souvent les personnages sont d'excellents moteurs de cette incarnation, parce que vous pouvez les visualiser, leur prêter des sentiments, une vie, un contexte familial et affectif. 
 
Lâcher prise
Ceux qui se retrouvent coincés le stylo en l'air ou les doigts levés au-dessus du clavier, lâchez prise, laissez-vous aller à penser à votre personnage, regardez-le bouger, parler... et écrivez ce qui vous passe par la tête. Vous ne vous en doutez pas, mais au fond l'histoire est déjà écrite, vous savez ce que vous voulez dire, où vous voulez aller ; le reste n'est que détails... alors creuser un peu tous les jours le sillon, faites vivre vos personnages et mettez de la matière autour ; et petit à petit votre manuscrit prendra forme et consistance.

Autres articles à consulter

Les 11 règles de l'écriture de Henry Miller
Work Schedule de 1932-1933 publié par Henry Miller. 
Règle n°1 : Travaille sur un seul projet à la fois, jusqu'à ce qu'il soit terminé... 
Règle n°11 : Écris avant tout. La peinture, la musique, les amis, le cinéma, tout cela vient après. Lire l'article

 

Les conseils aux écrivains en herbe de Bernard Werber
Plus de 27 conseils depuis le désir d'écrire à l'envoi de manuscrits aux maisons d'édition. Bernard Werber dispense ses conseils tant sur la méthode, que le statut d'écrivain, le travail à accomplir... Un peu en vrac mais un effort rare de la part d'un écrivain à succès. Lire l'article

 

Conseils de lecture

Confessions d'un jeune romancier - Umberto Eco, Grasset (2013)
Comment un jeune écrivain doit-il s'y prendre pour s'atteler à son premier roman ? Par quel chemin de ruse passer pour séduire son lecteur ? Une liste de choses à faire et à ne pas faire quand on débute. En savoir+

 

Comment écrire des histoires - Elisabeth Vonarburg, Alire (2013)
Élisabeth Vonarburg livre dans "Comment écrire des histoires" le fruit de près d'un demi-siècle d'expérience d'écriture. Celle qui a reçu des dizaines de prix littéraires, offre, au long de ces pages de devenir ni plus ni moins que votre compagne d'écriture. En savoir+


Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un nouveau commentaire.