01 84 16 62 53
Accueil > News > L'édition numérique > Rumeurs sur le déclin annoncé du livre numérique. Info ou intox ?

Rumeurs sur le déclin annoncé du livre numérique. Info ou intox ?

L'édition numérique - posté par Sabrina

Le livre numérique plafonne en France à 5% de part de marché, il paraît que les français le boudent quand nos amis anglo-saxons l'ont adopté massivement. L'odeur du papier et le plaisir de tourner les pages en seraient la cause. Hum, bon, un peu court tout ça.

Faisons un petit test : vous vous ennuyez le soir chez vous devant Hanouna (vous me direz : "on ne s'ennuie jamais devant Touche pas à mon poste"), vous n'avez plus rien à lire et vous vous dites : "Tiens je me lirais bien un petit polar ce soir", direction votre kindle ou votre appli kindle sur votre tablette - eh oui Amazon c'est 80% des ventes de livres numériques en France), vous cherchez le dernier polar nordique paru chez Actes Sud et là au moment d'acheter en un clic, vous vous rendez compte qu'il est vendu 14,99€. De l'achat d'impulsion, vous passez à la réflexion suivante : "14,99€ c'est quand même cher pour un fichier téléchargeable". Voilà, vous avez compris.

La stratégie d'auto conservation des éditeurs (ils vous diront que c'est pour protéger les revenus des auteurs et des libraires :-)) est de bloquer le développement du marché du livre numérique. Après tout, c'est leur droit vous me direz, et je vous répondrai c'est vrai ; mais ce n'est pas ce qu'il se passe, parce que dans tout marché qui se recompose, il y a d'abord un marché noir florissant.

Et le marché noir florissant du livre numérique est celui de l'auteur indépendant. Le Global eBook Report 2017 constate que, dans le monde anglo-saxon, les ventes d’ebooks en auto-édition de littérature de genre (littérature romantique, fantastique et science-fiction), ont dépassé celles des cinq principaux groupes d’édition traditionnels. En France, les grands distributeurs comme Darty, Carrefour continuent à investir dans les liseuses.

Non, le livre numérique n'est pas mort, il va même très bien, merci.

Aux États-Unis et en Grande-Bretagne, les livres numériques représentent 25% des ventes de livres en 2016.

Pour vous abonner à la newsletter "Édition et innovation, la newsletter qui déchaîne la chaîne du livre", inscrivez-vous



Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un nouveau commentaire.