01 84 16 62 53
Accueil > News > Comment faire un livre ? > De l'oeuvre au livre

De l'oeuvre au livre

Comment faire un livre ? - posté par Sabrina

Son manuscrit achevé, tout écrivain se retrouve face à son œuvre qui désormais lui échappe tout en le constituant ; la soumission à un éditeur de son manuscrit est toujours une épreuve pour l’écrivain. Epreuve du jugement, peur du rejet, angoisse de l’attente ; l’épreuve de l'écriture est celle d’être face à soi-même, celle de l’édition est liée à l’exposition de soi, de son intimité, de son être intérieur. Si le manuscrit est accepté, cette épreuve est bientôt remplacée par celle de la perte de son œuvre, liée à la réception du lecteur.

Claude-Edmonde Magny, dans sa magnifique Lettre sur le pouvoir d’écrire (écrite pour Jorge Semprun en 1943) écrit : « Nul ne peut écrire s’il n’a le cœur pur, c’est-à-dire s’il n’est assez dépris de soi. » C’est exactement le processus inverse qui se joue dans l'édition, l’écrivain ne peut supporter toutes les épreuves d’être édité s’il n’est suffisamment épris de lui car ces épreuves sont une succession de pertes, le psychanalyste parlerait de manque et de désir.

Le processus d’écriture renvoie à la sublimation, à la faculté pour l’écrivain à s’emparer de son vécu, de son manque à être dans un processus de réparation inconscient : la sublimation, où à la fonction cathartique s’ajoute le bénéfice narcissique de l’estime de soi. Estime de soi remise en jeu dans le parcours de l’écrivain pris dans la tourmente de l’édition ; quel écrivain, parmi les plus grands, n’a jamais évoqué les tourments de la lecture des critiques ?

Etre édité c’est revivre les tourments de l’abandon ; relations sur le mode infantile avec l’éditeur, difficultés à accepter la critique, ultra disponibilité pour ses lecteurs… . Alors que l’écriture est un parcours psychanalytique constructif, l’édition d’un livre est un événement disruptif dans le lien entre l'écrivain et son œuvre ; le passage de l’écrit au livre devient un parcours initiatique où l’écrivain devra apprendre à se séparer de son œuvre quand elle devient livre. L’œuvre appartient à l’écrivain, le livre appartient à son lecteur.



Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un nouveau commentaire.