01 84 16 62 53
Accueil > News > Comment écrire un livre ? > Le point final ou que faire lorsqu'on a terminé un roman

Le point final ou que faire lorsqu'on a terminé un roman

Comment écrire un livre ? - posté par Anaelle

Ça y est. Après des mois de dur labeur, vous venez de mettre un point final à votre manuscrit. Il n’est pas parfait, vous le savez, mais vous avez néanmoins bouclé le premier tour.

Tout d’abord, félicitations ! Oui, je vous félicite, et je vous invite à faire de même. Beaucoup ne vont pas jusque-là, et vous vous avez tenu bon. Bravo ! Mais maintenant que faire ? Le faire lire à tous vos proches ? Le corriger tout de suite ? Imaginer la couverture dans votre tête ? Voici quelques conseils.


Laisser reposer

A peine le dernier point est-il posé qu’on est tenté de reprendre son œuvre, pourtant, il va falloir vous retenir. Votre manuscrit a besoin de respirer, et votre cerveau aussi. Allez faire un tour, emmenez vos proches au restaurant, faites une sieste bien méritée, mais surtout, ne pensez plus à l’écriture pendant un jour ou deux minimum.

Ensuite, pour qu’une correction soit efficace, on considère qu’il faut laisser un manuscrit reposer plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Ne relisez pas votre texte pendant cette période, penchez-vous sur d’autres projets, de préférence complètement différents, mais laissez votre premier livre de côté. Par exemple, entre deux romans, Stephen King écrit une nouvelle, pourquoi ne pas faire de même ?

 

Relire

Les semaines ont passé, ce qui a permis de vous offrir un regard neuf sur ce que vous écrivez. Il est maintenant temps de réattaquer. Effectuez une première lecture, armé d’un stylo et d’un carnet. Notez tout, mais ne modifiez rien directement sur le manuscrit (à part les coquilles). Que remarquez-vous ? Votre style, que vous ne trouviez pas très travaillé, vous semble au contraire fluide, des incohérences vous sautent aux yeux, le rythme est en réalité trop rapide… voilà les avantages de redécouvrir ce qu’on écrit, comme un lecteur lambda. Pourquoi ne pas modifier directement ? Vous progresserez au rythme d’un escargot, et vous découragerez vite face à l’ampleur de la tâche.

Ce premier passage effectué, et corrigé, vous avez dégrossi le travail. Maintenant, il reste les détails. Traquez les répétitions, coquilles restantes, fautes de style, erreurs de temps, bref, tout ce qui n’est pas joli. Vous êtes mauvais en orthographe ? Des correcteurs existent, gratuits ou payants. Vous ne savez pas repérer les répétitions ? Des logiciels le font pour vous. Votre vocabulaire n’est pas étendu ? Rendez-vous sur des dictionnaires en ligne de synonymes (exemple : CNRTL.fr). Votre manuscrit a besoin de cette étape de polissage, alors ne la dédaignez pas.

Enfin, relisez tout une dernière fois. En tout, trois passages sont préconisés par Stephen King (oui, encore lui), mais vous pouvez en faire un ou deux supplémentaires si le besoin s’en fait sentir.

 

Faire lire

Ce n’est qu’une fois que vous aurez accompli ces étapes que vous pourrez proposer votre ouvrage à des bêta-lecteurs. Certains le font avant, mais quels sont les avantages si vous modifiez des passages entiers de votre propre chef par la suite ? Mieux vaut faire lire un manuscrit achevé. Vous pouvez le proposer à vos proches, en gardant à l’esprit qu’ils ne sont peut-être pas objectifs. Dans ce cas, allez sur des groupes Facebook, ou des sites dédiés à la lecture, comme Wattpad.

 

Quelques outils bien pratiques

« Pierre a dit que Nicolas lui avait dit » Détecteur de répétitions

Certaines répétitions sautent aux yeux, d’autres sont plus malignes et se dissimulent dans votre texte. Grâce à ce site, copiez/collez (gratuitement) des passages de votre manuscrit pour vous assurer qu’il n’y ait pas de redites. La démarche est un peu longue, mais est largement salutaire.

 

Fôtes d’ortograf le correcteur en ligne

Vous connaissez Prolexis et Antidote, mais ces deux logiciels sont trop chers pour vous ? Rabattez-vous sur un correcteur gratuit. Loin d’être infaillible, le site de Cordial vous permet tout de même d’éviter un certain nombre de coquilles, et c’est toujours ça de gagné.

 

A vos écrans Les écrivains vous conseillent !

La chaîne YouTube Jedeviensecrivain.com propose des témoignages brefs d’auteurs, sur des points précis (idée de base, personnages, etc.). Vous y retrouverez Michel Bussi, Agnès Martin-Lugand (qui vous conseille elle aussi de laisser votre premier jet reposer !), et bien d’autres.

 

Retravailler son manuscrit Les conseils d’une lectrice d’édition

La lectrice C. Roche dresse la liste des défauts qu’elle croise dans les manuscrits, un avis rare et précieux ! Lire ses remarques vous évitera de tomber dans les travers de la plupart des auteurs, et augmentera vos chances d’aboutir à un manuscrit (presque) parfait.