01 84 16 62 53
Accueil > News > Comment écrire un livre ? > Les bases de la construction d un personnage

Les bases de la construction d un personnage

Comment écrire un livre ? - posté par Anaelle
Qu’entends-je ? Premier article de l’année et déjà en retard ? Non, non ! Enfin oui, mais la rentrée de janvier est toujours très chargée. Pour me faire pardonner, je reviens avec un sujet qui vous concerne tous, les personnages.

Parfois, c’est grâce à un personnage qu’un auteur construit son roman. Il apparaît au détour d’un rêve, prend racine dans notre entourage ou notre histoire personnelle. D’abord flou, on apprend à le connaître, et on le développe. Voici donc trois points essentiels à prendre en compte lors de ce processus de création.

Description physique du personnage

 
C’est probablement la première chose que vous connaissez de votre personnage, son apparence. Sa taille, sa corpulence, la couleur de ses cheveux, la forme de sa bouche… vous l’imaginez très bien dans votre tête, mais maintenant, il s’agit de l’écrire. Tout d’abord, il faut savoir qu’il est inutile d’être trop précis dans la description, le lecteur n’a pas forcément à savoir que le personnage fait 1 mètre 67, a un front large, des cheveux noirs (pas de jais par pitié), des yeux bleus (ne pas faire de parallèle avec le ciel ou avec l’océan), un petit nez retroussé, trois bourrelets, des grandes cannes qui lui servent de jambes, et qu’il chausse du 39 ½.

Quoi qu’il arrive, il y a peu de chances que le lecteur voie le personnage de la même façon que vous, alors une description trop précise ne fera que le noyer. Le mieux est de distiller des informations qui aiguilleront le lecteur sur son caractère, ou des points précis sur lesquels vous voulez qu’il se concentre. Aussi, évitez le fameux : « Il était grand, 1m87, musclé, les yeux marron, et les cheveux noirs », rien n’est dit, et ce n’est pas très littéraire. Une description se soigne, et laisse entendre plus de choses qu’il n’y paraît (des lèvres pincées, des yeux cernés, des cheveux rassemblés dans un chignon rapide, des mains calleuses,… tout ceci envoie des signaux au lecteur !)


Psychologie du personnage

 
Un auteur doit apprendre à connaître son personnage, son passé, ses forces, ses faiblesses, ses qualités, ses défauts… Par exemple, les failles sont très importantes, un héros lisse est lassant, agaçant, voire antipathique. Il va falloir trouver ce qui l’anime, pourquoi se bat-il au lieu de s’enfuir lorsqu’une bagarre éclate, pourquoi a-t-il peur de s’engager dans une nouvelle relation, etc., et ne pas se contenter du « parce que c’est comme ça ». Vous pouvez pour cela vous inspirer des personnes de votre entourage, remarquer leurs petites manies qui correspondent à leur caractère (ne supporte pas le désordre = maniaque ? rougit dès qu’on lui adresse la parole = timidité ?). La psychologie de votre héros se verra autant dans les longues descriptions que vous ferez à propos de ses pensées, que dans ses gestes les plus banals.

On peut aussi éviter les phrases telles que : « Roger était un homme froid, porté sur la bouteille, et sur les rencontres d’un soir… » Pourquoi ne pas placer directement Roger dans une boîte de nuit, où il aligne les shots accoudé au comptoir, sans remercier le barman chaque fois qu’il remplit son verre, tout en reluquant le décolleté de sa voisine ? Le lecteur comprendra encore mieux.


Evolution du personnage

 
Enfin, il apparaît important de noter qu’un héros doit évoluer entre le début et la fin du roman. D’abord, parce qu’il est censé avoir traversé des épreuves pendant le livre (sinon, que se passe-t-il dans la narration ?). Ensuite, parce que si sa courbe d’évolution reste définitivement plate, le lecteur sera agacé, tous les évènements n’auront donc servi à rien.
Il peut avoir grandi en maturité, en ouverture d’esprit, avoir découvert des ressources inespérées de force intérieure, accepter une situation qu’il refusait au début (la mort par exemple). Bref, il a mûri !


J’espère que ces petits rappels vous serviront dans vos projets. Je profite de cet article pour vous adresser tous mes vœux (de réussite littéraire et autres !), et vous souhaiter de bien écrire durant cette nouvelle année !

Christelle


Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un nouveau commentaire.