01 84 16 62 53
Accueil > News > Comment faire un livre ? > Les erreurs techniques haïes par les lecteurs

Les erreurs techniques haïes par les lecteurs

Comment faire un livre ? - posté par Martin Adb
Un récit est toujours sujet à la critique. Qui que soit son auteur et quel que soit son "niveau". Il n'est pas facile d'appréhender quels sont les goûts et les couleurs favoris de nos lecteurs, mais il reste cependant une certitude : de nombreuses astuces et techniques existent pour éviter de les froisser et de leur faire fermer le livre...

De fait, les goûts des lecteurs sont multiples ! Mais tout lecteur restera intransigeant sur un certain nombre de points importants. Attention, donc, à ne pas reproduire les erreurs suivantes !

► Ne rajoutez pas de détails et de descriptions inutiles : vos lecteurs n’ont pas besoin de connaitre tous détails. Laissez travailler leur imagination : rien ne sert de décrire chaque action de vos personnages. Et même si des descriptions précises sont précieuses sur vos brouillons pour vous permettre d’entrer dans le monde que vous créez, faites le tri à la relecture pour alléger la compréhension et la fluidité du texte. Faitesquand même bien la différence avec des répétitions utiles, qui mettent en valeur un élément de votre récit.

► Faites attention aux répétitions et aux évidences : évitez de dire deux fois la même chose, même si vous pensez le faire sous des formes différentes. Une fois que le lecteur a obtenu l’information, allez de l’avant. N'assénez pas des évidences, qui alourdissent considérablement un texte.

► Ne faites pas de paraphrase ou de verbiage : cela n'apporte finalement aucune information. Il peut survenir que certains tentent de se donner un genre en utilisant de nombreux mots complexes et superficiels, mais l’écriture demande de la concision afin de garder l’attention du lecteur. N’accordez donc pas un paragraphe à ce qui peut être dit en une phrase.

► Attention à votre dénouement : il ne faut en aucun cas décevoir le lecteur à la fin d'un livre. vous avez déjà ressenti cette amère déception lorsqu’un récit captivant se termine de fort mauvaise manière ? Evitez donc d’infliger cette souffrance à vos lecteurs ! Cela donne l’impression que l’auteur s’est lassé de son projet et avait juste envie d’en finir au plus vite. Maintenez donc le rythme jusqu’au bout et terminez avec brio ! Vos lecteurs seront plus enclins à lire votre prochain roman s’ils apprécient votre travail du début à la fin !

De nombreux autres conseils sont à venir et, prochaiement, est prévue la sortie du "Petit Guide de l'Auto-édition".


Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un nouveau commentaire.